Home - Politique - Affaiblissement de l’UFR: Un sentiment de révolte qui cache mal les aveux de Sidya Touré !

Affaiblissement de l’UFR: Un sentiment de révolte qui cache mal les aveux de Sidya Touré !

L’Union des forces républicaines (ufr) de Sidya Touré traverse une période difficile. Le parti, de plus en plus faible sur le terrain est en passe de perdre ses cadres au plus haut niveau.

C’était un secret de polichinelle. C’est désormais de notoriété publique: la troisième force politique guinéenne est en train de se vider de ses cadres.

En témoigne le cas Baydi Aribo, dont le remplacement par Saïkou Yaya Barry au secrétariat exécutif de l’UFR la semaine dernière fait beaucoup de vagues… Sans compter les soupçons sur l’intention d’autres responsable du parti de débarquer Sidya Touré ou quitter le navire UFR pour affaiblir encore plus l’ancien premier ministre et président dudit parti.

Le président du parti, Sidya Touré ne parle que  de “tentative de débauchage” pour le moment. Mais dans les faits, la situation est plus préoccupante. Et son twit relayé actuellement dans les médias et les réseaux sociaux en dit long.

“Les tentatives de débauchage des responsables de l’UFR, ne peuvent cacher le bilan désastreux de ce régime. 9ans après, pas d’électricité, pas d’eau, pas d’assainissement de Conakry et même pas 100 logements sociaux”, déclare-t-il.

Une sorte de sentiment de révolte contre le régime Condé, mais qui cache mal les aveux de faiblesse de l’ancien haut représentant.

Thierno Souleymane

Guineealerte