Home - Société - Affaire viande pourrie: En attendant la vérité, l’image du restaurant Modibo  prend un gros coup

Affaire viande pourrie: En attendant la vérité, l’image du restaurant Modibo  prend un gros coup

La saisie de la viande pourrie dans les locaux du restaurant Modibo au cœur de Kaloum, centre administratif et des affaires ne laisse personne indifférent dans la capitale guinéenne. Mais le moins qu’on puisse dire c’est qu’entre les services spécialisés de lutte contre la drogue et le grand banditisme et le restaurateur mis en cause, l’opinion reste très divisée…

Ce mercredi 20 février, à Conakry comme à l’étranger, les Guinéens se lâchent; chacun y va de son commentaire. Avec des positions aussi contradictoires les unes que les autres. Surtout que contrairement aux accusations qui li sont faites, le restaurateur et propriétaire du restaurant Modibo, Mohamed Barry soutient que cette viande en état de putréfaction est destinée à l’incinération. Dans ces explications, il indique que c’est une opération dont les autorités du quartier et les services spécialisés de l’administration sont habitués…

Certains citoyens, sans doute sous le choc, croient en la version des services du Colonel Thiegboro et accablent le restaurant Modibo. Pour ce premier groupe, la seule présence de la viande pourrie dans les locaux du restaurant suffit comme preuve que l’établissement vend de la nourriture impropre à la consommation…

Mais d’autres, moins crédules, suggèrent d’attendre d’en savoir plus avant de tirer de conclusion. Les arguments de ce deuxième groupe, les manquements en termes de procédures souvent reprochés à Thiegboro et ses agents. Dans certains cas, ces derniers ont procédé à des arrestations suite auxquelles il s’est avéré que les citoyens concernés ne sont pas coupables des faits à eux attribués.

En les deux extrémités, un troisième groupe; le plus lucide. Ce dernier admet qu’il est nécessaire voire indispensable de faire toute la lumière sur cette affaire. D’où l’appel fait aux autorités en vue d’une enquête sérieuse au terme de laquelle, la vérité va jaillir soit pour confirmer ou infirmer les accusations.

Mais en attendant, l’image du restaurant Modibo et ses fameux chawarmas ont déjà pris un sérieux coup!