Home - Société - CANEG: Madame Madina Bah à la tête du secrétariat exécutif 

CANEG: Madame Madina Bah à la tête du secrétariat exécutif 

La convention des acteurs non Etatiques de Guinée (CANEG) a une nouvelle équipe dirigeante. Il s’agit d’un secrétariat exécutif de quatre (4) membres, avec à sa tête madame Baldé Madina Bah.  L’équipe dont elle a la charge d’assurer la bonne marche est mise en place suite au départ Dr  Sékou Koureissy Condé, qui reprend ses activités politiques à la tête du parti ARENA (alliance pour le renouveau national).

C’est dans la soirée du lundi 3 décembre que la décision a été prise dans les locaux de la CANEG à Conakry, par les membres de la convention et les représentants des jeunes et les responsables du conseil d’administration de la plateforme. L’unanimité s’est dégagée autour d’un directoire de quatre membres, avec à sa tête madame Madina Bah.

A propos de la nouvelle coordinatrice de la CANEG, il faut dire que le choix porté sur cette dynamique dame est plus que logique. En plus de sa forte personnalité, elle remplit toutes les conditions en termes de compétences et de leadership.

Diplomée en sociologie à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, elle a un parcours professionnel qui force l’administration. Actrice de développement, elle a fait l’essentielle dans ce secteur. Notamment au centre régional pour l’eau potable et l’assainissement a faible cout (CREPA) et au programme des nations unies pour l’enfance (unicef). Sans oublier d’autres actions ponctuelles en Guinée, sur le continent africain et ailleurs dans le Monde.

Pour rappel, dès la fin de ses études universitaires, Madina Bah a décroché un job au centre régional pour l’eau potable et l’assainissement a faible cout (CREPA) dont elle a été la directrice résidente d’aout 2001 a mai 2007.

De juin 2007 à août 2014, elle a été l’administratrice au programme eau-hygiène-assainissement à l’Unicef Guinée, d’où Madina Bah est partie fin juin 2018, avec un satisfecit pour services rendus aux enfants du monde,  pendant qu’elle occupait le poste de cheffe du bureau de zone ouest de l’Unicef en Guinée depuis presque quatre ans.

Eternellement à la recherche du challenge, c’est finalement à la société civile que la nouvelle activiste a décidé de s’investir pour servir autrement sa Guinée natale.

Thierno Souleymane