Home - Politique - Conférence de presse du ministre de l’énergie: Encore une preuve de la fainéantise des gouvernants guinéens

Conférence de presse du ministre de l’énergie: Encore une preuve de la fainéantise des gouvernants guinéens

Pour une des rares fois, le ministre guinéen de l’énergie de l’hydraulique, Taliby Sylla a animé une conférence de presse la semaine dernière. Une initiative qu’on peut tout naturellement mettre au compte des instructions données, avec insistance, par le président Condé aux membres du gouvernement Kassory ces derniers.

Cela n’arrive pas tous les jours. Un ministre guinéen devant la presse, en dehors des cérémonies ponctuelles, notamment lors du lancement de certains projets ou des rencontres avec des partenaires au développement. Cette fois, c’était une conférence de presse à l’initiative du responsable du département de l’énergie. Pour mettre en exergue les efforts du gouvernement, voire du régime, dans l’un des rares secteurs où les Guinéens ont enregistré une certaine amélioration dans leur quotidien, du fait des gouvernants. Même si, là aussi, ces résultats sont de plus en plus en deçà des annonces et promesses du départ.

Mais en plus des informations données par le conférencier, un fait a retenu l’attention de l’opinion: c’est la présence de trois autres membres du gouvernement Kassory au présidium. Il s’agit de Moustapha Naïté des travaux publics, Amara Somparé de la communication et Tibou Kamara de l’industrie et des PME.

Une présence aux côtés de leur collègue qui, contrairement à la solidarité gouvernementale dont ils pouvaient espérer envoyer le message aux Guinéens, passe plutôt mal. Nombreux sont les commentaires et interprétations qui soutiennent que l’image renvoyée par ce spectacle est que les ministres guinéens ne travaillent pas. Ils n’avaient absolument rien à faire là en ce moment, pendant dans les secteurs couverts par leurs départements il y a tout à faire.

Donc à l’inverse de la solidarité de façade, c’est donc une image de fainéantise qu’il renvoient, confortant encore ceux qui soutiennent que la fonction de ministre en Guinée est une sinécure. Autrement dit, les responsables guinéens vivent sur le dos de leurs compatriotes, juste pour avoir occupé un poste. Ce qui est, on ne peut plus dommage dans un pays où les populations croupissent dans la misères, en dépit d’énormes ressources dont il est dotées par la nature.

Thierno Souleymane

Guineealerte.com