Home - Société - Insalubrité à Conakry: Après les ordures ménagères, les déchets fécaux se déversent dans les rues

Insalubrité à Conakry: Après les ordures ménagères, les déchets fécaux se déversent dans les rues

Le degrés d’insalubrité dans la capitale guinéenne est en passe de prendre des proportions inquiétantes.

C’est un secret de polichinelle” que de dire que Conakry est confronté à un sérieux problème d’assainissement. C’est dernières années, l’inexistence de politique d’assainissement public a fait que les populations guinéennes sont envahies par les ordres ménagères.

Une invasion totalement inadmissible que les autorités ne se contentent pas de mal gérer. Pire, les gouvernants désemparés, avec une bonne dose de mauvaise foi, cherchent parfois à expliquer par l’incivisme de certains citoyens…

Du fait de l’inefficacité des méthodes du gouvernement et ses services spécialisés, on n’est plus confronté aux ordures ménagères habituelles. Désormais, ce sont des déchets fécaux qui polluent l’atmosphère en banlieue et à Kaloum, le centre administratif et des affaires.

C’est le cas le long de la route Cosa Matoto via la cité sbk où des canaux d’évacuation déversent leur contenu sur la chaussée devenue impraticable faute d’entretien.

C’est aussi le cas, du côté du Sandervalia, le quartier qui abrite le musée national du côté de Kaloum ou des eaux usées mélangées à des déchets fécaux coulent dans les rues. Même constat vers le port, où la rue offre le même spectacle notamment à l’entrée du ministère des transport.

Focus guineealerte