Home - Politique - Manifestation contre le 3ème mandat à Kankan: Manifestants et journalistes violentés, certains interpellés par le pouvoir

Manifestation contre le 3ème mandat à Kankan: Manifestants et journalistes violentés, certains interpellés par le pouvoir

A Kankan,  une manifestation citoyenne contre la modification de la constitution guinéenne a tourné aux violences ce mardi 30 avril 2019. Au rond point de Komara loisir d’où les manifestants devaient partir pou place des martyrs, via le rond point de Sogbè (Mbaliyah), organisateurs et journalistes reporters ont été pris à partie.  

Parmi les agressées, notre reporter Alhassane Diallo témoigne. Voici son récit: ” Arrivé sur les lieux, tendant mon micro aux manifestants, ceux-ci m’ont fait savoir que les militants du RPG sont venus pour empêcher la manifestation, bloquant le passage aux manifestants. Pendant que je prenais des images de la scène, un groupe habillé en casquette et t-shirt jaune (couleur du parti au pouvoir) m’a entouré; l’un d’entre eux m’a demandé de m’identifier. Le temps pour moi de lui montrer mon badge, trois autres jeunes sont venus m’arracher les affaires dont le téléphone, mon carnet de reportage et ma paire de lunette qu’ils ont brisée. Puis, ils m’ont giflé avant de me terrasser avant de me verser de l’eau dessus….”

“…C’est grâce à l’intervention de deux jeunes, qu’on m’a conduit à l’ex-siège de PADES où était réunis quelques vieux présentés comme de la coordination mandingue. C’est là que les gendarmes m’ont conduit à leur poste, pour me libérer. Ce qu’ils ont fait à notre arrivée dans leurs locaux.”

Guinneealerte.com

DIALLO Alhassan