Home - Politique - Rejet des «sirènes révisionnistes »: Trois jeunes opposants mis aux arrêts à Coyah

Rejet des «sirènes révisionnistes »: Trois jeunes opposants mis aux arrêts à Coyah

Comme à Kaloum dans la ferveur de la célébration de la journée internationale des droits de la femme (le 8 mars), ce dimanche à Coyah, les partisans du fameux projet de troisième mandat  rencontrent de la résistance à nouveau.

Pacifiquement, à l’aide d’une banderole, les jeunes Mohamed Conté, Abdoulaye Sylla, et Djibril Kanny Bangoura ont marqué leur désapprobation à l’idée d’un autre mandat de plus pour le président Condé. C’était un meeting organisé à la faveur du pouvoir Condé dont les soutiens au fameux projet anticonstitutionnel se font de plus en plus entendre.

 Les trois jeunes ont anticipé sur le programme établi par les organisateurs pour afficher une banderole où c’est écrit « Non au troisième mandat, Oui à l’alternance, Non à une modification constitutionelle ». Ce qui leur a valu d’être mis aux arrêts par les autorités préfectorales. Pendant ce temps, les partisans du pouvoir ont eu le loisir de faire leur meeting sans être inquiétés.

Mais dans l’opinion, l’essentiel c’est que, comme à Kaloum, à Coyah aussi les sirènes révisionnistes ne sont pas sans résistance!

Fanta Chérif