Home - Politique - Tripatouillage de la constitution: Ces confidences révélatrices de Rachid N’diaye

Tripatouillage de la constitution: Ces confidences révélatrices de Rachid N’diaye

En dépit du oui mais du pouvoir Condé quant à son envie de rester aux affaires même après ses deux mandats constitutionnels, les dernières sorties médiatiques du président de la République et son ministre conseiller Rachid N’diaye ne laissent pas beaucoup de doute. A écouter l’ancien ministre de la communication d’ailleurs, il apparaît que le régime a son plan tout fait.

«Vous avez pu observer que, pour l’instant, le mandat de l’Assemblée nationale est arrivé à expiration, qu’il faut donc de nouvelles élections législatives», déclare-t-il chez nos confrères de RFI.

Et de d’ajouter, «comme vous me parlez de projet de loi, je dis l’option peut-être la plus plausible, c’est que le pays va renouveler son Assemblée nationale, et que, dans cette Assemblée nationale, une majorité peut être porteuse d’un projet qui peut être soumis ou à l’Assemblée ou à la volonté populaire.»

Des confidences révélatrices. En tout cas pour qui indiquent que le pouvoir, redoutant un blocus au parlement, du fait du nombre actuel des députés de l’opposition, envisage de s’assurer la majorité à l’assemblée nationale d’abord. Cela, via des élections législatives où la portion congrue serait réservée aux opposants.

Thierno